Faire le cochon III – Le boudin

Comment faire le boudin noir en images

Après avoir vu la fabrication de la saucisse fraîche et du saucisson, voici la confection du boudin noir.

La viande des 2 têtes de cochon, qui ont cuit pendant 3 heures se détache toute seule.

Cette viande est hachée avec une grille de 12 ou 14 mm puis mélangée avec le sang de porc avant d’ajouter l’assaisonnement : 21 g. de sel et 4 g. de poivre par kilogramme de préparation.

Comme auparavant pour la saucisse et le saucisson, nous enfilons le boyau sur l’entonnoir.

Nous pouvons enfin mettre en boyaux le boudin noir.

Le sang du boudin gonfle lors de la cuisson. Il est donc important de ne pas trop étirer les boyaux et y laisser suffisamment de place pour qu’ils n’éclatent pas. C’est pour cela que nous les aplatissons avant de les fermer avec la ficelle.

Une fois bien ficelés, les boudins sont mis à cuire pendant 45 minutes dans de l’eau bouillante pour les plus petits et une heure pour les plus gros.

Lorsque l’air fait remonter les boudins à la surface de la bassine, nous piquons ces poches d’air à l’aide d’une aiguille à coudre montée sur un bouchon en liège.

Après la cuisson, nous les faisons égoutter.

Nous pouvons maintenant nous retrouver avec nos amis et la famille pour déguster toutes cette charcuterie préparée « maison ».

Notez cette recette ! →
Recette
Recette du boudin
Publié le
Temps de cuisson
Note moyenne
3 Basé sur 13 avis
Partagez en un clic :Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrEmail this to someonePrint this page

A lire également ...

2 Réponses

  1. Mardon dit :

    Tres bien expliqué pourtant j’aurai aimé savoir si je peux prendre le rôti de porc en promotion ou si il faut de l’épaule ou de cuisse arrière ?
    Pour le gras c’est sans problème c’est de la gorge
    Mes amis et mon épouse préfère une grille plus fine pour le hachage , c’est bon aussi !

    • Gérard dit :

      Bonjour Mardon,

      Vous pouvez !
      Considérez simplement que le rôti est une viande sèche. Ne baissez pas trop la quantité de gras et modérez la température de cuisson pour ne pas perdre l’eau de votre viande (ne stérilisez pas en cocotte à pression, et au four, placez vos terrines dans un bain marie)…

      En ce qui concerne la taille de la grille, c’est à la préférence de chacun. Variez les plaisirs, faites des tests en repassant une partie de votre hachis avec une grille plus fine et comparez. Vous pouvez aussi hacher gros une partie du maigre et passer tout le reste avec une grille plus fine.

      Vous serez surpris de constater des différences de goût vraiment significatives. Jouer sur la taille des grilles n’est pas seulement une question de texture mais avant tout un excellent moyen de mettre en avant certaines saveurs.

      En espérant vous avoir aidé,

      Amicalement, Gérard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>