Après avoir vu la fabrication de la saucisse fraîche et du saucisson, voici la confection du boudin noir.

La viande des 2 têtes de cochon, qui ont cuit pendant 3 heures se détache toute seule.
Cuisson des têtes de cochon Cette viande est hachée avec une grille de 12 ou 14 mm puis mélangée avec le sang de porc avant d'ajouter l'assaisonnement de 21 g. de sel et 4 g. de poivre par kilogramme de préparation.
Comme auparavant pour la saucisse et le saucisson, nous enfilons le boyau sur l'entonnoir.

Nous pouvons enfin mettre en boyaux le boudin noir.

Le sang du boudin gonfle lors de la cuisson. Il est donc important de ne pas trop étirer les boyaux et y laisser suffisamment de place pour qu'ils n'éclatent pas. C'est pour cela que nous les aplatissons avant de les fermer avec la ficelle.

Une fois bien ficelés, les boudins sont mis à cuire pendant 45 minutes dans de l'eau bouillante pour les plus petits et une heure pour les plus gros.
Cuisson des boudins
Lorsque l'air fait remonter les boudins à la surface de la bassine, nous piquons ces poches d'air à l'aide d'une aiguille à coudre montée sur un bouchon en liège.

Après la cuisson, nous les faisons égoutter.
Boudins cuits
Nous pouvons maintenant nous retrouver avec nos amis et la famille pour déguster toutes cette charcuterie préparée "maison".